rever-l'obscur

Pascal Lièvre Solo show

2016

Espace Croisé, Roubaix 20 Mai au 16 Juillet

Une visite de l’installation Rêver l’obscur / exhibition on video

A l’occasion du solo show, Espace Croisé de Roubaix,présentation de ma nouvelle installation vidéo Rêver l’obscur. Déployée sur six écrans, le long générique d’une histoire possible du féminisme du Xxème siècle sera présenté. Cette installation accueille le spectateur et l’immerge dans une ambiance de recueillement. Le titre « Rêver l’obscur »  est emprunté au livre de Starhawk, sous-titré : « Femmes, magie et politique », le questionnement est ainsi posé. J’ai choisi, en ouverture de mon exposition, de rendre hommage à cent femmes féministes du XXème, en écrivant de façon consécutive leur nom, dans des aplats de paillettes noires. Ainsi un nom de femme apparaît puis aussitôt disparaît dans un recouvrement inexorable, cédant la place au nom suivant. C’est une chaine ininterrompue afin de suppléer à l’oubli de leurs revendications, de leurs luttes et en définitive de leurs existences.

 

Solo exhibition in Espace croisé (french art center) in Roubaix. I will present my new video installation Rêver l’obscur (dreaming the dark). Deployed on six screens, it is a kind of a possible generic feminist history of the XX century. The viewer will be immersed in a meditative mood. The title « Dreaming the Dark » is borrowed from the book of Starhawk, subtitled: « Women, magic and politics ». Pascal Lièvre pay tribute to one hundred feminist women of the twentieth century, writing their names consecutively, in black sequins. Thus a woman’s name appears and immediately disappears in an inexorable recovery, giving way to the next name. It is an unbroken chain to remind their claims, their struggles and ultimately their lives.